C’est la muse que nous devons suivre pour avancer.

Si vous voulez comprendre ce qui cause le problĂšme de la durabilitĂ© environnementale, vous devez commencer par l’équation IPAT.

L’Ă©quation I = PAT a Ă©tĂ© proposĂ©e au dĂ©but des annĂ©es 1970 par Paul Ehrlich et John Holden pour quantifier l’impact des activitĂ©s humaines sur l’environnement. Selon cette proposition, l’impact environnemental, notĂ© I, est le produit de trois facteurs : taille de la population (P), richesse de la population (A, pour « Affluence » en anglais) et technologie disponible pour la production des biens (T)1.

I = Impact
P = Population
A = Affluence (vo / consommation par personne)
T = Technologie (en termes d’impact par unitĂ© de consommation)

L’Ă©quation IPAT est la base de l’analyse initiale de la cause de la non-durabilitĂ© environnementale.

Ehrlich a utilisé la formule pour montrer que la croissance démographique était le facteur dominant des dommages environnementaux

En rĂ©alitĂ©, Ă  diffĂ©rents moments de l’histoire, diffĂ©rents Ă©lĂ©ments ont Ă©tĂ© primordiaux.

L’augmentation des superficies arables dans de nombreuses rĂ©gions d’Afrique jusqu’en 1980 environ, ainsi que la dĂ©forestation qui s’y accompagnait, Ă©taient principalement dues Ă  la croissance dĂ©mographique. La consommation de produits agricoles par personne a peu augmentĂ©, et les rendements ont peu augmentĂ©. En revanche, l’augmentation spectaculaire de la production humaine de chlorofluorocarbones Ă  partir des annĂ©es 1940 est due en grande partie Ă  l’introduction d’une nouvelle technologie.

L’Ă©quation IPAT est la base de l’analyse initiale de la cause de la non-durabilitĂ© environnementale. C’est la question fondamentale qui sous-tend le modĂšle de simulation World3 dans son ensemble, celui utilisĂ© dans le best-seller de blockbuster The Limits to Growth en 1972. Le diagramme de haut niveau du modĂšle World3 est prĂ©sentĂ©.

Une dĂ©clinaison de l’Ă©quation I = PAT est l’Ă©quation de Kaya qui relie les Ă©missions de CO2 Ă  la population, au PIB par habitant, Ă  l’intensitĂ© Ă©nergĂ©tique et au contenu en CO2 de l’Ă©nergie consommĂ©e.


Work In Progress !!

SOURCES:
1 > thwink.org/…
2 > fr.wikipedia.org/…
3 > en.wikipedia.org/…
4 > jancovici.com/…
5 > fr.wikipedia.org/…
6 > clubofrome.org/…