Listen to this article
Dans la Grande Interview, Samantha Ramsamy reçoit S.A.R la Princesse Abze Djigma, envoyée spéciale du Burkina Faso pour le climat.
Pour la Princesse Abze Djigma, l’Afrique est un continent qui a été relativement épargné par le virus «car nous avions déjà vécu cela avec Ebola et que nous avons su apprendre des leçons du passé». Le Covid-19 devrait permettre la réindustrialisation de l’Afrique grâce à une relocalisation d’emplois. D’après l’envoyée spéciale du Burkina Faso pour le climat, «à partir de maintenant nous ne ferons plus affaires de la même façon qu’avant le Covid-19, et nous allons davantage nous concentrer sur l’humain et sur l’environnement». Le plus important selon elle, c’est de stimuler ce qui existe localement tout en respectant l’environnement car «on peut influencer localement et impacter globalement».