Listen to this article

Un ambitieux tour d’horizon des dernières découvertes scientifiques en la matière

Télévision, ordinateurs, consoles de jeux, tablettes ou smartphones ont envahi nos vies. Que peut nous expliquer la science actuelle sur les effets de notre addiction aux écrans?

Selon Serge Tisseron, la petite enfance est une période charnière pour le développement du cerveau. Les expositions aux écrans seraient à l’origine de troubles de l’apprentissage, mais également de troubles du comportement. C’est à ce moment-là que peut se développer une addiction aux écrans qui retardera l’apprentissage de l’enfant.

En consultation, les pédiatres remarquent chez les tout-petits exposés à la télévision, au smartphone ou encore à la tablette des troubles du comportement et de l’apprentissage tels une intolérance à la frustration et un rejet des limites, mais aussi un retard de langage.

À l’adolescence, période clé pour le développement du cerveau, les pratiques numériques se multiplient avec l’utilisation massive des réseaux sociaux et des jeux vidéo.

Il faut en moyenne vingt ans de recherche scientifique pour démontrer l’effet d’un nouveau facteur sur le corps humain. Des éléments inquiétants commencent à apparaître, mais l’exposition aux écrans date d’environ dix ans chez les enfants et les adolescents.

Dans le contexte de défiance générale face aux écrans, Raphaël Hitier dresse un panorama éclairant, et nuancé, des dernières avancées scientifiques, nourri de témoignages de spécialistes en neurosciences et addictologie, de médecins psychiatres comme le Français Serge Tisseron, mais aussi de jeunes ados gamers.

Réalisation : Raphaël Hitier
Auteurs : Raphaël Hitier, Elena Sender
Production : ARTE France, Effervescence Doc, Palmyra Films

Sources : Nouvelobs.com / Neozone.org / Arte.tv /